Chez les particuliers aussi, le cloud a fini par s’imposer

Alors que de nombreuses entreprises migrent leurs données et services vers le cloud (en savoir plus sur l’adoption du cloud en Europe), ce dernier ne s’impose pas qu’auprès des professionnels. En effet, sans le savoir parfois, les particuliers sont de plus en plus nombreux à utiliser le « nuage » pour sauvegarder leurs données, ce dernier offrant des atouts non négligeables.

Le cloud s’est démocratisé grâce à sa simplicité d’utilisation

Pendant très longtemps, le stockage de données à distance est resté réservé aux spécialistes de l’informatique et aux professionnels ayant à gérer des volumes importants de données.

Mais l’explosion d’Internet couplé à l’évolution de nos modes de consommation de l’information a changé la donne. Aujourd’hui, un très grand nombre de particuliers sauvegarde ainsi ses documents, sa musique mais aussi ses photos sur cloud. Parfois, l’utilisateur clique seulement sur le petit nuage apparaissant sur son écran pour sauvegarder ses données, sans réellement réaliser que ces dernières vont être enregistrées sur des serveurs distants.

La simplicité d’utilisation du cloud expliquerait donc en 2019 qu’il soit adopté par un nombre croissant de particuliers.

La sécurité des données, autre avantage du cloud

Si sa simplicité d’utilisation a permis au cloud d’être rapidement adopté par les Français, ces derniers sont désormais nombreux à y avoir recours pour leurs données pour des raisons de sécurité.

Beaucoup l’utilisent pour disposer d’une seconde sauvegarde. En effet, en plus de conserver leur musique et leurs documents divers sur une clé USB ou un disque dur externe, de nombreux Français choisissent de sauvegarder leurs données dans le cloud. Ainsi, en cas de perte ou de vol de leur matériel, ils ont la possibilité de continuer de profiter de leurs différents fichiers.

D’autres ont recours au cloud parce qu’ils sont persuadés que ce mode de stockage est plus sûr. Il faut dire que les datacenters sont de véritables bunkers et qu’il est bien plus difficile pour des hackers de dérober des données dans les centres de données que sur les machines de ces mêmes utilisateurs.

Autant dire que les Français peuvent adopter le cloud les yeux fermés. Bien évidemment, ils doivent toutefois faire preuve de vigilance et s’assurer de confier leurs données à des fournisseurs cloud de confiance.

Une réponse sur “Chez les particuliers aussi, le cloud a fini par s’imposer”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.