Le cloud continue de doper les résultats financiers d’Amazon

Pour beaucoup de personnes, Amazon est surtout connu comme étant un site e-commerce où il est possible de trouver absolument tout. Pourtant, désormais, ce sont bien d’autres activités qui dopent les résultats financiers de la firme dirigée par Jeff Bezos à savoir le cloud ainsi que la publicité.

Quand les activités secondaires d’Amazon boostent son chiffre d’affaires

À l’heure de dévoiler ses résultats pour le 4e trimestre de l’année 2018, Amazon a surpris tous les analystes de Wall Street. En effet, tous s’étaient accordés sur un chiffre d’affaires de 71,92 milliards de dollars et tous ont donc été étonnés qu’il s’établisse finalement à 72,4 milliards de dollars.

Cette performance s’explique par des résultats au-dessus des espérances pour deux activités que le groupe américain considère comme « secondaires » à savoir la publicité mais surtout le cloud.

Eh oui, pendant que les ventes en ligne d’Amazon bondissaient de 13 %, ses secteurs dédiés au cloud et à la publicité voyaient leur chiffre d’affaires réellement exploser. Du côté d’AWS, les ventes progressaient de 45 % pour s’établir à 7,4 milliards de dollars au quatrième semestre 2018. Autrement dit, l’activité cloud d’Amazon pèse désormais 10 % de l’entreprise. Pour la publicité en ligne, la croissance est meilleure encore puisqu’elle atteint 95 % et son chiffre d’affaires atteint 3,4 milliards de dollars.

Un ralentissement de la croissance du chiffre d’affaires attendu au début de l’année 2019

Après l’année exceptionnelle connue par Amazon, il semblerait que le début de l’année 2019 marque un net ralentissement de la croissance.

En effet, les résultats financiers du premier trimestre 2019 devraient être impactés par plusieurs investissements consentis par l’entreprise.

Entre autres, Amazon a décidé de réaliser de lourds investissements dans ses centres logistiques mais aussi dans ses datacenters. Autant dire qu’à court terme, les résultats en pâtiront mais, à moyen et long terme, il est fort probable que ces investissements s’avèrent payants… Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que les revenus d’AWS pourraient exploser d’ici 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.