VMWare : L’innovation est dans son ADN

Pionnière en matière de technologie de virtualisation des serveurs, l’entreprise américaine VMWare peut aujourd’hui se vanter de peser plus de 8 milliards de dollars et de disposer de 75 % de parts de marché. Seulement voilà, plutôt que de se reposer sur ses lauriers, elle cherche à innover encore et toujours pour rester toujours au sommet dans les années à venir.

La virtualisation des serveurs, un marché désormais mature ?

S’il est évident que la virtualisation des serveurs a totalement révolutionné l’informatique pour les entreprises, elle apparaît aujourd’hui comme un marché mature.

Il faut dire que désormais, la plupart des grandes entreprises ne désirent plus se contenter de virtualiser leurs serveurs mais aspirent à virtualiser leur datacenter en profitant des incroyables performances qu’apportent les solutions cloud.

Constamment en recherche de flexibilité, certaines misent d’ailleurs sur la conteneurisation ou le serverless (en savoir plus sur le serverless). Autrement dit, VMWare n’est pas dupe et sait que le marché qu’elle domine est promis à se réduire rapidement dans les années à venir, d’où sa volonté de faire ce qu’elle sait faire de mieux : innover.

L’innovation pour se maintenir au sommet

Parce que VMWare n’entend pas se contenter d’être l’entreprise qui a conçu la première technologie de virtualisation des serveurs, sa stratégie se concentre sur « l’assurance d’une infrastructure et des opérations cohérentes partout où des applications et des données peuvent résider, et ce tout en préservant une expérience de développeur natif » aux dires de son vice-président, Chris Wolf.

Aussi, sûre de la qualité de ses développements, VMWare a décidé de se lancer dans de vastes opérations d’acquisitions et de partenariats, l’objectif étant de créer des synergies et d’associer des savoir-faire pour imaginer des technologiques qui « révolutionneront » les prochaines années.

Reste qu’à trop se disperser, VMWare risque d’être présent partout mais de n’avoir une vraie place sur aucun segment de marché. Certes, ce ne serait point là problématique mais VMWare innove-t-elle réellement pour seulement être un second couteau ? Rien n’est moins sûr…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.