C’est toujours la grande forme pour le marché des serveurs

Décidément, le marché des serveurs n’en finit plus de croître. Avec un 3e trimestre 2018 durant lesquelles les ventes ont augmenté de 12,5 % par rapport à la même période un an plus tôt, il enchaîne un cinquième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres. Et ça ne semble pas fini…

Le marché des serveurs toujours au top

Comme c’est le cas chaque trimestre (voir le bilan du marché des serveurs au second trimestre 2018), les rapports IDC et Gartner relatifs au marché des serveurs ont été dévoilés. Ils sont l’occasion de constater que ce dernier poursuit sa croissance.

Avec 3,2 millions de serveurs vendus dans le monde au cours du 3e trimestre 2018, les ventes ont bondi de 12,5 % par rapport au 3e trimestre 2017. Sur un an, le marché des serveurs a vu ses ventes croître de 37,7 % pour atteindre un chiffre d’affaires de 23,4 milliards de dollars.

Une telle santé a bien évidemment des explications et, selon les experts, la croissance du cloud et le besoin de rafraîchir le matériel pour rester compétitif sont les deux principales raisons à avancer pour justifier la dynamique actuelle du marché. Tous les segments du marché des serveurs profitent d’ailleurs de ce dynamisme puisque les ventes des serveurs de commodité s’envolent de 40 % alors que celles des serveurs de milieu de gamme grimpent de 39 %.

Inspur et Lenovo, grands gagnants de ce 3e trimestre 2018

Bien que le marché des serveurs reste toujours dominé par Dell (17,5 % de parts de marché en valeur) et Hewlett Packard Enterprise (16,3 %), les grands gagnants du 3e trimestre 2018 sur ce marché sont assurément Inspur et Lenovo.

Les deux entreprises chinoises ont effectivement vu les ventes de leurs serveurs exploser. Inspur affiche une croissance de ses ventes de 57 % sur la période. Lenovo fait encore mieux puisque celle-ci dépasse les 60 %.

Avec cet excellent trimestre, Inspur et Lenovo renforcent leur 3e et 4e position sur le marché et distancent quelque peu les poursuivants que IBM, Huawei et Cisco.

À noter aussi qu’un des grands bénéficiaires du dynamisme du marché devrait être le fondeur AMD qui s’apprête à lancer une nouvelle génération de processeurs serveur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.