Cloudflare crée une alliance pour diminuer les coûts de transfert cloud

Parce que beaucoup d’entreprises déplorent les coûts de transfert de cloud, une entreprise américaine, Cloudflare, a souhaité mettre au point une alliance entre différents fournisseurs de solutions cloud afin de les réduire. De belles économies financières sont ainsi réalisables.

La Bandwidth Alliance, la bonne idée de Cloudflare

Alors que les coûts de stockage liés au cloud sont peu élevés, les entreprises découvrent souvent qu’elles ont omis de prendre en compte un autre élément majeur lorsqu’elles ont souscrit ce type de solution : les coûts de transfert cloud. Or, ces derniers s’avèrent importants et sont parfois un frein au changement de fournisseur.

C’est d’ailleurs parce qu’il est simple de mettre ses données dans le cloud mais que « les en sortir est cher » dixit Matthew Prince, le CEO de Cloudflare, que cette entreprise a souhaité proposer une solution à ce problème.

Celle-ci prend la forme de la Bandwidth Alliance c’est-à-dire un partenariat qui unit plusieurs fournisseurs cloud et dont l’objectif est de réduire considérablement les coûts de transfert cloud. Si cela est possible, Cloudflare espère même pouvoir totalement éliminer les coûts de transfert cloud.

Une alliance réunissant plusieurs acteurs majeurs

Proposant un réseau de diffusion de contenus (CDN), Cloudflare est parvenu à attirer dans la Bandwidth Alliance de gros « poissons » du secteur.

Microsoft, IBM Cloud, Automatic, Digital Ocean, Dreamhost ou encore Automattic ont effectivement signé le partenariat que leur proposait Cloudflare. En revanche, AWS n’a pas suivi le mouvement même si elle n’a pas totalement fermé la porte à l’idée de se trouver également une place de choix dans cette alliance.

Un autre poids lourd du cloud, Google, n’est pas présent mais ce dernier a déjà mené des améliorations visant à diminuer de manière importante les coûts de transfert cloud.

Cloudflare vante en tout cas les bienfaits de son alliance et a déjà annoncé qu’elle pourrait permettre à ses clients d’économiser la somme coquette, au total, de 50 milliards de dollars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.