Electronic Arts se lance dans le cloud avec le Project Atlas

Alors que Google, Sony mais aussi Microsoft ont récemment annoncé leur plateforme cloud, voilà que c’est au tour d’Electronic Arts de faire de même avec son Project Atlas. Une bonne occasion de découvrir comment l’éditeur californien voit l’avenir du jeu vidéo…

Quand les acteurs du jeu vidéo se jettent à corps perdu dans le cloud

Ces dernières semaines, de nombreux acteurs de l’univers du jeu vidéo ont fait des annonces relatives au cloud (en savoir plus sur le cloud sur la Nintendo Switch). Aussi, c’est sans véritable surprise qu’Electronic Arts a lui aussi décidé de lancer sa propre plateforme dédiée.

Via son directeur technique Ken Moss, l’entreprise américaine a dévoilé son « Project Atlas » et a révélé que plus de 1000 salariés travaillaient actuellement sur ce qui sera la plateforme cloud de l’éditeur.

Pour autant, peu d’informations réellement pertinentes ont été annoncées et il est difficile de savoir vers quelle stratégie va s’orienter Electronic Arts. En effet, à ce jour, le Playstation Now made in Sony a réellement pour objectif de lancer des jeux instantanément sur PS4 moyennant la souscription d’un abonnement. Avec Project xCloud, Microsoft entend proposer les jeux Xbox One sur les smartphones et tablettes tournant sous Android. Enfin, avec Project Stream, Google aspire à proposer les jeux les plus sophistiqués directement depuis son navigateur Chrome.

Chez Electronic Arts, une plateforme cloud davantage axée « développement »

Bien qu’Electronic Arts n’ait dévoilé que peu d’éléments concrets sur son Project Atlas, tout laisse penser que sa plateforme de cloud gaming sera largement orientée vers le développement.

Ainsi, cette dernière pourrait avoir pour objectif d’aider à une meilleure maîtrise des coûts de développement en fusionnant « deux mondes autrefois séparés » à savoir « le moteur et les services ».

Mais elle devrait aussi permettre aux développeurs de voir plus grand puisque comme a pris soin de l’évoquer Ken Moss, « tout rendu ou simulation en jeu était limité par la puissance de calcul de la console ou du PC ». Grâce à la puissance du cloud, il sera possible d’aller beaucoup plus loin et ce quel que soit le support sur lequel le joueur se divertira.

Autant dire que développeurs et joueurs peuvent se ravir des travaux menés par Electronic Arts en matière de cloud gaming.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.