L’adoption du cloud en Europe avance vite, mais gare à la sécurité

Dans le monde, et tout particulièrement en Europe, l’adoption du cloud progresse à la vitesse grand V, seulement voilà, cela n’est pas sans problème puisque la sécurité tend à être souvent négligée. Pourtant, les entreprises accordent une importance croissante à la protection de leurs données…

Le cloud séduit toujours davantage en Europe

Alors que de nombreuses études démontrent déjà que l’adoption du cloud est extrêmement rapide à l’échelle mondiale (découvrir les raisons qui doivent pousser une entreprise à adopter le cloud), celle réalisée par l’éditeur Bitglass vient préciser que les entreprises européennes sont en avance sur leurs concurrentes nord-américaines ou asiatiques.

En effet, en 2018, 84 % des entreprises de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) auraient déjà adopté le cloud alors qu’elles ne sont que 81 % sur le reste de la planète à avoir réalisé ces démarches.

L’étude menée par Bitglass apporte également d’autres enseignements. D’abord, l’adoption de la solution Office 365 est bien plus élevée que celle de la GSuite de Google (65 % contre 43 %) alors qu’elles étaient au coude à coude il y a seulement 2 ans.

Ensuite, AWS a su s’imposer en Europe puisque 22 % des entreprises dans la zone EMEA ont choisi Amazon comme fournisseur cloud. Enfin, Bitglass a noté que moins de la moitié des entreprises dotaient leur cloud d’un service d’authentification unique qui apparaît pourtant comme le socle de base en matière de protection des données.

Un manque de sécurité malgré les préoccupations des professionnels

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, beaucoup d’entreprises négligent la sécurité de leur cloud alors même que cette dernière fait partie de leurs préoccupations majeures.

En effet, près de 2 entreprises sur 3 redoutent d’être victimes d’une fuite de données alors que 1 sur 2 a peur de voir la confidentialité de leurs données être mise à l’épreuve.

Ces peurs s’expliquent principalement aujourd’hui par le manque de connaissances quant au cloud. D’ailleurs, de nombreuses erreurs de configuration sont constatées et celles-ci sont parfois exploitées par des hackers pour accéder à des données sensibles.

Ce constat doit incontestablement inciter les entreprises ne disposant pas de spécialistes IT dans leurs équipes à déléguer la gestion du cloud à un prestataire de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.