Les revenus d’Amazon Web Services pourraient exploser d’ici 2022

Si Amazon Web Services compte déjà parmi les poids lourds du cloud (aller plus loin en découvrant qui sont les géants du cloud), l’entreprise américaine pourrait voir ses revenus exploser au cours des 4 prochaines années. Ses solutions de stockage et son pari en faveur du cloud hybride seraient les deux principaux facteurs de ce succès.

Amazon Web Services : des revenus multipliés par 4 en 5 ans ?

Décidément, rien ne semble en mesure d’arrêter la folle ascension d’Amazon. Quelques semaines seulement après que l’entreprise soit devenue la seconde de l’Histoire à franchir la barre des 1 milliard de dollars de capitalisation boursière, voilà que des prévisions semblent indiquer que le futur s’annonce florissant du côté d’Amazon Web Services.

En effet, un analyste du cabinet en conseil financier Jefferies, Brent Thill, estime que les revenus d’Amazon devraient atteindre 350 milliards de dollars par an en 2022. Cette même année, les revenus d’Amazon Web Services devraient atteindre 71 milliards de dollars.

Autant dire qu’ils devraient être multipliés par 4 en l’espace de 5 ans puisqu’ils étaient de « seulement » 17,5 milliards de dollars par an en 2017.

Solutions de stockage et cloud hybride comme facteurs de succès

Si le célèbre cabinet Jefferies prédit une telle augmentation des revenus, c’est bien évidemment parce qu’il juge que les décisions stratégiques prises par Amazon Web Services sont les bonnes. En premier lieu, il estime que les solutions de stockage d’AWS devraient continuer à rencontrer un franc succès et convaincre un nombre croissant de clients de leurs qualités.

En second lieu, il considère qu’Amazon Web Services a vu juste en pariant sur le cloud hybride, c’est-à-dire une combinaison dans laquelle des données sont stockées à distance sur les infrastructures cloud d’un fournisseur tiers et d’autres le sont sur des serveurs dédiés au sein des entreprises. Selon le cabinet IDC, le cloud hybride (en savoir plus sur les avantages et inconvénients du cloud hybride) verrait son chiffre d’affaires exploser dans les prochaines années et Amazon devrait être le principal gagnant de cette tendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.